MAISON R+2 en REGION PARISIENNE ETUDE PHI

Ce projet en région parisienne amène des suggestions qui devront se généraliser dans l’avenir, car en secteur urbain, l‘exposition électromagnétique est permanente.

  • Privilégier les courants faibles : plus la tension électrique est faible, moins vous créez de pollution électromagnétique dans votre habitat. Ceci oblige à repenser les besoins électriques en recherchant les accessoires de moindre consommation et de faible tension : éclairages à leds par exemple.
  • Utiliser des fils blindés pour les courants forts.
  • Eloigner les appareils à courant fort des lieux où l’on passe le plus de temps.

LES PLANS

NOTA : Il est toujours plus difficile de modifIer des plans existants – car il faut repenser le projet – que de démarrer Ab Initial. Néanmoins, dans les deux cas, la recherche de proportionnalité est la première étape :   nous partons des grandes proportions vers les petites. L’étude est réalisée au compas, à la règle.

En partant des dimensions extérieures:

  • La maison est trop longue pour rester dans le rapport Phi 1,618
  • La maison n’est pas assez large pour générer un rectangle d’or
  • La maison est trop courte pour être dans le rapport 3×1/phi

Dans les trois cas l’écart est faible, donc  – sous réserve des conditions locales d’urbanisme –  il y a peu à modifier pour entrer de plein pied dans la proportion dorée.

Pour obtenir simplement un rectangle d’Or, nous suggérons :

  • Cas N°1, soit de raccourcir légèrement la longueur, ce qui diminuera la surface.
  • Cas N°2, soit d’élargir légèrement le bâti. Nous préférerions élargir le bâti car ici l’agrandissement est très faible, moins d’une épaisseur de mur.

On voit que dans les deux cas, la forme extérieure sera celle du rectangle d’Or. 

Pour conserver le rectangle d’or à l’intérieur des murs, l’épaisseur des pignons devra varier.

document Patrice Meyer, sur l’Art du Trait

C’est ce que l’on appelle un encadrement homothétique.

Esquisse : Le rectangle d’or intérieur est conservé. Avec des murs longitudinaux de 0.35m d’épaisseur, nous aurons des pignons de 0.50/0.55m ce qui n’est pas courant dans une maison moderne, mais renforce l’isolation

Dès lors, nos pouvons envisager un plan directeur qui organiser les sous-espaces en parfaite harmonie avec l’ensemble.

Remarque

Nous avons fait d’autres essais pour rester au plus près de la forme initiale du projet. Les rectangles racine de 2 et racine de 3 ont été explorés mais les résultats ne sont pas aussi simples et aussi satisfaisants, même en utilisant le rapport 3 x 1/Phi

Annexe

La Mesure historique

La mesure se calcule en fonction de la latitude du lieu. On  peut travailler en pouce, pied et coudée

La latitude du lieu de construction sera L = 48,75° N.

L’étalon de cette maison sera de 81,63 cm, qui se décompose en :

  • Une coudée de 50,45 cm
  • Un pied de 31,18 cm

Les valeurs au centième sont impossibles à respecter sur le terrain pour des petites longueurs. Elles servent à donner une précision maximale aux grandes dimensions. Les petites longueurs utilisent le pouce.

Avec ces mesures de base, vous travaillez suivant la suite de Fibonacci. Vous pouvez donc construire la règle, ou Quine, qui correspond à votre maison, et uniquement.

Un habitat construit selon la nombre d’or est un habitat biologique au plein sens du terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *