CREER SA MAISON PHI

du projet aux plans

METHODOLOGIE

De plus en plus de gens cherchent à construire des maisons aux proportions du nombre d’or. C’est bon signe.

Nous avons une prise de conscience des lois d’harmonies.

Car construire au nombre d’or, c’est construire en proportion d’une loi générale de la nature, pour se mettre en adéquation avec cette nature. Et l’immense qualité de la proportion dorée tient au fait que ce rapport « magique » fonctionne sur 3 modes à la fois : arithmétique, géométrique et harmonique. C’est une propriété unique qui nous relie directement au mode vibratoire ( harmonie = musique ) que nous connaissons tous sous le nom de fréquence.

Construire au nombre d’or, c’est donc construire un habitat susceptible d’être en résonance avec des éléments de l’univers organisés sur le même rythme.

Contrairement aux apparences, ce n’est pas simple. C’est très technique et le fait de fonctionner sur différents modes en même temps ne simplifie pas l’étude.

Si vous voulez construire un espace au nombre d’or, un peu de méthodologie s’impose..

ETAPE INITIALE, la page blanche

L’idéal est de démarrer à zéro

Il est plus aisé de concevoir un projet qui n’existe pas que de modifier des plans déjà arrêtés. Les professionnels n’aiment pas modifier leurs plans, certains calculs étant à revoir, avec des délais et des coûts qui augmentent.

Conclusion : débutez ab initial , si vous pouvez.

La première étape est de définir la forme de votre maison idéale : rectangulaire, carrée, circulaire , zome , spiralée …ou une combinaison de différentes formes intégrées au terrain etc.

En effet, on partira toujours des grandes dimensions vers les plus petites. Donc si vous avez une idée de la forme et des volumes de votre maison, avec ses dimensions maximales d’emprise au sol, on peut commencer à imaginer des esquisses.

On pensera déjà aux matériaux désirés.

Ceci oblige à prendre en compte le nombre d’étages, de pièces, cheminée ou pas, garage et dépendances, mezzanine ou pas, sous-sol ou plain pied, surface du jardin, etc tout ce que vous désirez.

Le second point important est votre terrain, son site.

Le plan cadastral est précieux, sans oublier les photos satellites désormais incontournables et une carte régionale. Avec ces documents vous êtes renseigné sur l’orientation, l’exposition aux vents ou au soleil, l’environnement général et aussi certains paramètres météorologiques locaux.

Ensuite, on vous demandera

– pour le terrain : le plan cadastral ,( ou un plan du site) pour voir comment il est orienté, si il y a des contraintes ou des servitudes (lois locales), des lignes électriques, un cours d’eau  etc.  bref  l’environnement.

Arrivés à ce stade , les éléments clefs de votre projet sont rassemblés. C’est une réflexion normale pour qui veut construire un habitat personnalisé.

ETAPE 2, des idées aux esquisses

Tout est dans les proportions, dans les dimensions, dans l’orientation, suivant que l’on veuille intégrer ou non la course des luminaires (Lune et Soleil ) et celle des constellations, les considérations géophysiques du sous-sol ( flux électrotelluriques) . C’est là où PHI intervient en principal pour le hors sol, mais pas uniquement.

C’est dans cette phase aussi que l’on s’instruit des tenants et des aboutissants du nombre d’or appliqués à l’habitat, proportion génératrice d’harmonie et d’équilibre. On se concentre sur les volumes et proportions, pas sur les mesures.

C’est une période de maturation avec souvent beaucoup de changements et de mûrissement pour aboutir à ce qui est véritablement une oeuvre personnelle.

ETAPE 3, des esquisses aux plans

Vous allez passer des esquisses aux plans pour que ces derniers soient validés par les administrations chargées de l’urbanisme, avant de passer entre les mains des professionnels chargés de construire.

Les plans doivent presque tout prévoir, en plus d’une notice descriptive complète et totalement détaillée dans ses moindres parties.

Une maquette aide souvent à visualiser les lignes architecturales.

N’hésitez pas à nous interroger, nous sommes un organisme à but non lucratif : cdl.dirparis@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *